Aides pour devenir propriétaire primo-accédant

Aides pour devenir propriétaire primo-accédant

Primo-accédants, connaissez-vous ces aides pour devenir propriétaires ? 

Financer l’achat de sa résidence principale pour la première fois peut tourner au casse-tête. Impossible d’espérer une plus-value liée à la revente d’un bien. Et si vous payez un loyer, difficile d’économiser pour constituer un apport… Pour devenir propriétaires, les primo-accédants peuvent compter sur ces différentes aides. 

Les aides pour devenir propriétaires réservées aux primo-accédants

L’administration définit comme primo-accédant les personnes qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années. Si vous achetez à deux, vous devez tous les deux remplir ce critère. 

Le prêt à taux zéro

Pour obtenir un prêt à taux zéro (PTZ), il faut vous adresser à une banque ayant passé une convention avec l’État. Cet emprunt présente deux avantages :
●    vous ne remboursez pas d’intérêts, seulement le capital ;
●    vous profitez d’un différé de remboursement. 
Pour y prétendre, il ne suffit pas d’acheter pour la première fois. Vos revenus doivent également respecter les barèmes de ressources. 
Le PTZ concerne en priorité l’immobilier neuf. Sont considérés comme neufs : 
●    les logements de moins de cinq ans dont vous devenez le premier occupant ;
●    les logements en vente en l’état de futur achèvement (VEFA) dont vous êtes le premier propriétaire ;
●    les maisons que vous faites construire, avec ou sans achat d’un terrain ; 
●    les locaux que vous transformez en habitation grâce à des travaux. 
Si vous investissez dans le neuf, le PTZ s’élève à  :
●    40 % du prix d’acquisition dans les zones tendues (les zones géographiques A, A bis ou B1) ;
●    20 % du prix d’acquisition ailleurs en France (les zones B2 et C).
Pour l’immobilier ancien, c’est-à-dire les bâtiments achevés il y a plus de cinq ans, seuls les biens dans lesquels vous réalisez des travaux d’économie d’énergie sont éligibles. Ils doivent aussi se situer en zone B2 ou C. Le PTZ intervient alors à hauteur de 20 % du montant de l’opération. 


Les primes d’Action Logement

L’organisme Action Logement, connu auparavant sous le nom de 1 % patronal ou de 1 % logement, a mis en place deux subventions pour favoriser l’accès à la propriété des ménages modestes :
●    la prime Accession pour les salariés d’une entreprise non agricole de plus de dix personnes ;
●    la prime AGRI ACCESSION pour les salariés des entreprises agricoles. 

​​​​​​​Ces primes de 10 000 euros sont accordées sous condition de ressources. Elles sont débloquées si vous choisissez l’immobilier neuf (construction d’une maison, programme en VEFA, bail réel solidaire ou accession sociale…). Vous pouvez tester votre éligibilité et déposer votre dossier en ligne.


Des crédits pour accéder à la propriété pour la première fois

Pour votre premier achat, le crédit immobilier traditionnel n’est pas la seule option. Vous pouvez aussi prétendre à ces emprunts aux taux ou aux clauses plus avantageux. Ils peuvent être souscrits en complément d’un prêt à taux zéro. 

Les prêts d’Action Logement

En plus de la subvention de 10 000 euros, Action Logement peut vous octroyer un crédit au taux de 0,5 %. D’une valeur maximale de 40 000 euros, l’emprunt est à rembourser sur 25 ans maximum. 

Baptisés prêt Accession et prêt AGRI ACCESSION, ces prêts à bas taux sont réservés à ceux : 
●    qui sont employés par une entreprise cotisant auprès de l’organisme ; 
●    dont les revenus n’excèdent pas le barème ;
●    qui investissent dans le neuf.


Les prêts réglementés

Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt réglementé. Comme pour un crédit immobilier traditionnel, son taux dépend de votre situation, du montant de l’emprunt et de sa durée de remboursement (jusqu’à 35 ans). Mais il ne peut jamais excéder les taux plafonds décidés par la loi. Pour un remboursement sur 30 ans, le taux annuel effectif global (TAEG) sera au plus de 2,75 %.

Pour demander un PAS, vous devez solliciter un établissement ayant signé un accord avec l’État. Vos ressources doivent être inférieures aux seuils en vigueur et vous devez acheter soit : 
●    un logement neuf ;
●    un logement ancien dans lequel vous effectuez des travaux d’amélioration. 

Si votre revenu fiscal de référence dépasse les plafonds, vous pouvez vous tourner vers un prêt conventionné. Ces caractéristiques sont les mêmes que celles du PAS, mais il est accessible à tous, sans condition de ressources.

L'agence Thé ou Café

Agence de Thionville : 2 Rue Saint-Jean
57100 Thionville
France
Agence de Metz : 35 Rue de la Côte
57050 Le Ban-Saint-Martin
France